Accueils'identifierContactPlan du site
TwitterfacebookSourds et malentendants
Version Impression

Les Rendez-Vous du Court 2006

Une vingtaine de courts métrages de fiction ont été produits sur l'année 2005 en région Bretagne. Ce programme est une vitrine de la riche création cinématographique de l'année écoulée à laquelle vient se joindre le film 3 gouttes d'antésite, qui a reçu le Prix des passeurs de courts* lors de la 20ème édition du Festival Européen du Film Court de Brest en novembre 2005.

Une heure vingt de cinéma et quatre univers différents, … Marie Hélia et ses princesses noctambules, Gaël Naizet et ses personnages maniaco-farfelus, Stefan Le Lay et son cinéma muet, Karine Blanc et Michel Tavares avec qui deux générations se découvrent entre tendresse et cruauté, … quatre films de fiction que nous avons été heureux de vous faire découvrir dans 30 salles de cinéma des quatre départements de la Bretagne
.


 

       

Le syndrome du Carambar, de Gaël Naizet
11'30"/35mm-1,66/ Dolby SR/couleur/2005/France

A l'occasion de son emménagement, la famille Grall tente vainement de faire entrer un meuble dans l'emplacement qui lui est destiné. Confronté à ce problème de taille, Basile Grall fait appel à son architecte. Des mesures s'imposent...

     
 

3 gouttes d'Antésite, de Karine Blanc & Michel Tavares
24'/35mm-1,85/Dolby SR/couleur/2004/France

Caroline a 18 ans. Caroline est amoureuse. Pendant une semaine, elle doit s'occuper de son arrière-grand-mère invalide. Ce sont deux vies qui se heurtent et se croisent, peut-être un peu trop vite.

     
 

Le baiser, de Stefan Le Lay
4'30''/35mm-1,66/Dolby SR/couleur & noir et blanc/2005/France

Le baiser est un film tourné en 1908 et jamais montré depuis. Le réalisateur le redécouvre dans le grenier de son grand père. Il décide de le remontrer et d ele rendre public pour la première fois.

     
   

Les Princesses de la piste, de Marie Hélia
37'/35mm-1,66/Dolby SR/couleur/2005/France

Katia et Céline «partent en piste» un samedi soir à Brest. Elles tombent sur une inscription «Toutes les femmes ont droit à l'amour» plus un numéro de téléphone. Elles appellent et tombent sur un certain Jean-Marc, vendeur en véranda …

 

 

 
Mentions légales
Powered by diasite