Accueils'identifierContactPlan du site
TwitterfacebookSourds et malentendants
Version Impression

Compétition européenne
Le goût du risque en 41 films et 15 pays

 

Raconter l’Europe en 41 films. Tel est l’impossible pari que tente le festival à travers sa compétition officielle qui accueille 15 pays, incluant la France, des quatre coins du continent : de la renaissante Italie au Sud à l’Islande au Nord en passant par la Bulgarie (première sélection en compétition) à l’Est et au toujours prolifique Royaume-Uni.

41 films, 41 voix, 41 regards pour témoigner de la diversité de ce continent, de sa difficulté à intégrer ses nouveaux citoyens, à faire face à l’éclatement des familles, à contrer le sentiment de solitude et de détresse qui habite sa jeunesse. Signe de maturité, et donc de renouveau cinématographique, le film court européen s’attaque ainsi à tous les sujets. À ceux qui dérangent bien sûr parce que les jeunes cinéastes ont le goût du risque et cette capacité de savoir traquer la vérité là où elle se cache pour la révéler au grand jour. D’autres, pas moins fins observateurs, s’amusent de nos travers et se font plaisir (et nous avec) en faisant la preuve par l’absurde et la fantaisie que, parfois, il vaut mieux en rire.

Mais quel que soit le genre (drame familial, comédie satirique ou sentimentale, portrait social), le cru 2008 de la compétition se distingue autant par la qualité et l’originalité de ses écritures que par la maîtrise du récit. Pleine de révélations, cette sélection déborde de nouveaux talents qui iront loin. Certains sont des habitués de Brest comme les français Martin Rit et Hélier Cisterne (Prix Révélation 2006), les autres, très doués, le deviendront ou passeront trop vite au long. Alors, avant tout le monde, dépêchez-vous de les découvrir ! À noter que les pays scandinaves, avec pour leader le Danemark, sont particulièrement en force cette année ainsi que l’Allemagne et la Pologne qui confirment que, bien que coincés entre l’hégémonie hollywoodienne et la pression commerciale, les cinémas nationaux sont en mesure de défendre le film d’auteur et de préparer l’avenir du septième art.

 
Mentions légales
Powered by diasite