Accueils'identifierContactPlan du site
TwitterfacebookSourds et malentendants
Version Impression

Eric Rohmer

1959-2009… La Nouvelle vague, mouvement parmi les plus importants de l’histoire du cinéma français et mondial, a cinquante ans cette année. Pour célébrer comme il se doit cet anniversaire, le festival rend hommage à l’une de ses figures principales, qui a sans doute le plus oeuvré pour le format du court métrage en y revenant régulièrement, au fil des décennies : Éric Rohmer.
Devenu célèbre aux yeux et cher au coeur des cinéphiles du monde entier, son nom (quoique pseudonyme !) a même inspiré un adjectif caractérisant son cinéma et ses héroïnes : “rohmérien(nes)”. Ancien professeur de lettres et érudit ès histoire de l’art et de la littérature, l’aîné de la bande des “Jeunes Turcs” des Cahiers du cinéma, né en 1920, était passé à la réalisation en même temps que ses illustres comparses, au milieu des années 50.
On pourra du reste retrouver Jean-Luc Godard devant sa caméra, dans le mythique Charlotte et son steak, témoignage typique de cette école venue réinventer le cinéma français. Des courts avant le passage au premier long, mais aussi après, ou dans le cadre de la fameuse collection des Contes moraux, ou encore sous la forme du film à sketches à petit budget : Rohmer a toujours considéré le film court comme une forme d’expression aussi noble et digne d’intérêt que letraditionnel “long”. Mieux, la petite bande de ses fidèles collaborateurs – et surtout “collaboratrices” – a fini par constituer une Compagnie, au sens théâtral du terme, perpétuant son esprit et sa méthode à travers des productions collectives, dont la récente série Le Modèle, largement inédite, est la dernière manifestation en date. Diane Baratier, la chef opératrice habituelle du nonagénaire maître, viendra évoquer son cinéma et les secrets de leur collaboration. En plus des programmes liés à Éric Rohmer et sa Compagnie, autour de la notion forme courte, on pourra découvrir le documentaire Éric Rohmer, preuves à l’appui d’André S. Labarthe, dans la série Cinéma de notre temps, et trois longs métrages représentatifs du cinéaste, programmés au cinéma Les Studios la semaine précédant le festival.


Astrée et Céladon, cinq siècles plus tard de Diane Baratier


La boulangère de Monceau de Eric Rhomer

Rencontres autour d’Eric Rohmer
Noël Herpe, auteur et critique, à l’initiative de l’ouvrage Rohmer et les autres (PUR), présente les arguments de seize collaborateurs s’exprimant autour du cinéma d’Eric Rohmer.
lundi 9 novembre - 18h - Librairie Dialogues

Diane Baratier, directrice de la photographie de la plupart des films d’Eric Rohmer, apportera un éclairage particulier sur l’oeuvre du cinéaste et le fonctionnement du duo réalisateur/chef opératrice.
mardi 10 novembre - 14h - Faculté Victor Segalen

 

 
Mentions légales
Powered by diasite