Association organisatrice du Festival Européen du Film Court de Brest
Facebook Twitter Instagram Vimeo
S'identifier

Accueil > Le festival > Edition 2018 > Jury officiel

Jury officiel

ARNAUD LE GOUËFFLEC

MUSICIEN / FRANCE

Arnaud Le Gouëfflec a le goût du mystère et si le dénominateur commun de tous ses projets est l’écriture, il aime s’aventurer loin des autoroutes disciplinaires. Romancier, scénariste de bande dessinée, il est aussi musicien et auteur de chansons, pour lui ou pour les autres. Nourri au rock et fasciné notamment par ses grandes figures marginales, attiré par l’underground et ses mondes, il puise également son inspiration dans les littératures populaires, de la BD au roman noir. Fondateur du Festival Invisible, rendez-vous des musiciens inclassables, chef de file du collectif Le Studio Fantôme, il pilote également depuis quinze ans le label discographique “souterrain et mystérieux” L’Église de la petite folie. Très attaché à Brest, ville romanesque et couturée de mythologies, il ne s’intéresse en définitive qu’à une seule chose : les histoires, celles qu’on nous raconte, celles qu’on peut raconter, celles qu’il invente et décline inlassablement.

CATHERINE COSME

CHEF DÉCORATRICE / BELGIQUE

Catherine Cosme est directrice artistique et scénographe pour le théâtre et le cinéma. Diplômée en scénographie à La Cambre (Bruxelles), elle collabore régulièrement avec des collectifs de théâtre et travaille en parallèle avec des réalisateurs comme Stephan Streker (Noces), Mathieu Donck (La Trêve) ou Stéphane Demoustier (La fille au bracelet). Toutes ces rencontres et le temps passé à observer la direction d’acteurs et la mise en scène ont fait naître chez elle le désir de se lancer dans l’écriture et la réalisation.
Une envie qui se concrétise avec un premier court métrage intitulé Les amoureuses, sélectionné en compétition française au Festival Européen du Film Court de Brest 2015. Catherine Cosme vient de terminer son deuxième court métrage Famille, sélectionné tout récemment au FIFF à Namur.

JULIEN HALLARD

RÉALISATEUR / FRANCE

Diplômé de sciences politiques, Julien Hallard fait ses premières armes dans le cinéma en écrivant et co-réalisant une trilogie de courts métrages tournés à New York : Brooklyn 02, Valentine et Résurrection, sélectionnés entre autres au Festival de Locarno et à la Mostra de Venise. En 2008, il écrit et réalise le moyen métrage Meeting Vincent Gallo, sélectionné au Festival Hors Pistes, à Locarno, ainsi qu’au Festival international du film de Miami. En 2009 il tourne Vinyl et Cheveu, tous deux sélectionnés au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand 2010.

Son dernier court métrage, People are strange, est sélectionné en compétition au Festival Européen du Film Court de Brest. Et son premier long métrage Comme des garçons est sorti en salles le 25 avril dernier.

BENJAMIN SIKSOU

COMÉDIEN / FRANCE

Après des études en histoire de l’art, Benjamin Siksou se forge un répertoire emprunt de blues et de jazz autant dans ses reprises que dans ses premières compositions. En 2008, il est pour la première fois à l’affiche de deux longs métrages. La même année il atteint la finale de l’émission Nouvelle Star sur M6. Par la suite on peut le voir dans Mes chères études d’Emmanuelle Bercot (2009), La vie au ranch de Sophie Letourneur (2010), Toi, moi, les autres d’Audrey Estrougo (2011), La vie d’Adèle d’Abdellatif Kéchiche (2013), Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin (2015), La Taularde d’Audrey Estrougo (2016) et Villeperdue de Julien Gaspar-Oliveri (2016). Benjamin Siksou figure également en tant qu’acteur ou compositeur au générique de divers courts métrages. Il sort son premier album studio Au chant du coq en septembre 2017.

ALICJA GANCARZ

DISTRIBUTRICE / POLOGNE

Depuis 2011, Alicja Gancarz est en charge de la série Ale krótkie pour Ale Kino+, une chaîne de télévision consacrée aux courts métrages.

Depuis 2014, elle sélectionne des courts métrages pour Canal+ en Pologne.