Association organisatrice du Festival Européen du Film Court de Brest
Facebook Twitter Instagram Vimeo
S'identifier

Accueil > Le festival > Édition 2022 > Jurys officiels

Jurys officiels

Jury de la Compétition européenne

Karine Blanc

Productrice

Après une école de commerce (EDHEC), les cours Florent, un passage par le théâtre et deux années comme pigiste pour le journal Libération, elle fonde en 2002 avec Michel Tavares la société TAKAMI PRODUCTIONS, avec qui elle a produit près de 80 courts métrages et 3 longs métrages. Également réalisatrice, elle est actuellement en postproduction de son premier long métrage, co-réalisé avec Michel Tavares. En parallèle de son parcours cinématographique, elle poursuit ses activités de coach et formatrice en entreprise sur des sujets liés au management et à la communication. Elle est la productrice du film La Naissance d’un guerrier sélectionné dans le programme Mines de rien du 37e Festival et du nouveau film de Nolwenn Lemesle Mauvaise troupe, présenté dans le programme Briser la glace de la soirée d’ouverture.

Olivier Bonnaud

Comédien

Olivier Bonnaud est un comédien et réalisateur français formé en Belgique au Conservatoire Royal de Liège (ESACT). En 2015, il tourne son premier court métrage comme réalisateur, Tant pis pour les Victoires, qui est sélectionné au festival premier plans d’Angers. Son deuxième film, Un Frère, produit par les Films du Clan, est triplement primé au Festival Jean Carmet, et aussi sélectionné aux Festivals de Brest, Nice, Palm Springs et d’autres festivals dans le monde. Comme comédien, il fait ses premiers pas au cinéma dans La Fille Inconnue, film des frères Dardenne ou il tient le second rôle au côté d’Adèle Haenel. Il tourne ensuite pour Gabriel Le Bomin et Pierre Schoeller avant de retrouver les frères Dardenne pour Le Jeune Ahmed.
Plus récemment il a tourné pour la TV dans Les Aventures du Jeune Voltaire d’Alain Tasma et Diane de Poitiers de Josée Dayan qui sortira en cette fin 2022. Au théâtre, il joue régulièrement en Belgique, au Théâtre National de Bruxelles, Théâtre de Liège ou encore au Varia.

Joanna Delon

Directrice de casting

Joanna Delon a commencé le casting en 1999. Elle a reçu une formation théâtrale. Celle-ci lui a donné le goût du jeu et du travail avec les acteurs. Elle aime les diriger, leur donner la réplique, ou les faire improviser. Elle a été formée par Sylvie Brocheré, puis par Juliette Ménager pendant deux ans où elle a pu l’assister sur de nombreux projets de longs métrages étrangers, ainsi que sur des publicités prestigieuses. Elle a ensuite travaillé pendant 10 ans à Marseille entre 2002 et 2012, sur des séries télés, des unitaires, et quelques longs métrages. Elle s’est ensuite réinstallée à Paris en 2012 où elle travaille régulièrement. Elle se partage entre des projets de fictions TV et du cinéma. Elle caste depuis 2018 la série quotidienne pour France 2 Un Si Grand Soleil. Récemment, elle a travaillé sur une comédie musicale pour France TV Slash qui sortira en décembre Reusss et une série Netflix de Jean-Pascal Zadi En Place qui sortira en janvier. Franco-américaine, elle travaille aussi bien en anglais qu’en français, et depuis quelques années, elle coach régulièrement les comédiens en anglais pour les aider à préparer des essais, ou leur faire des self-tapes.

Yoann Zimmer

Comédien

Yoann Zimmer est originaire de Namur. Il découvre le jeu lors d’un stage à l’AKDT à Neufchâteau l’été de ses 18 ans puis présente les auditions au Conservatoire Royal de Liège dans la foulée. Il y est admis et y restera deux ans. Il décroche son premier rôle dans le court métrage Tristesse animal sauvage de Florian Berutti qui remporte le Prix du public au FIFF 2012. On le retrouve dans Deux jours une nuit et La Fille inconnue des Frères Dardenne, mais il est véritablement révélé dans Crache cœur de Julia Kowalski et Rêves de jeunesse d’Alain Raoust. Il est présent dans deux films de la sélection cannoise de 2020, Yoann Zimmer apparaît dans Été 85 de François Ozon et surtout Des hommes de Lucas Belvaux, où il incarne le héros principal face notamment à Gérard Depardieu et Catherine Frot. On peut actuellement le voir dans Donovan s’évade un court métrage de Lucie Plumet disponible sur Arte et prochainement dans Retour à Séoul de Davy Chou présenté au festival de Cannes 2022 dans la section Un Certain Regard.
En 2020 il passe derrière la caméra avec Sauce à Part son premier film en tant que réalisateur. Actuellement il co-écrit un long métrage avec Marta Bergman dont il tiendra le rôle principal. (©Arno Lam)

Jury de la Compétition française

Sébastien Bailly

Réalisateur

Sébastien Bailly a réalisé plusieurs courts métrages de fiction : La Fille du hasard (1998), Si les étoiles… (2000), Villa Corpus (2005), Douce (2011), Où je mets ma pudeur (2013), Une histoire de France (2015). Il a également co-créé et dirigé les Rencontres du moyen métrage de Brive de 2004 à 2015. Où je mets ma pudeur a été sélectionné dans plus de 60 festivals dans le monde (Sundance, USA), a remporté 16 prix et a été nommé aux César 2015 du meilleur court métrage. Ses trois derniers courts métrages sont sortis en salle sous le titre Féminin plurielles en 2018 avec un accueil critique élogieux. Il a également réalisé un documentaire Une Jeunesse (encore) Cinéphile en 2022. Son premier long métrage Comme une actrice avec Julie Gayet, Benjamin Biolay et Agathe Bonitzer sortira en salles en 2023 et est présenté en avant-première dans le cadre du 37e Festival européen du film court de Brest. (© Patrice Terraz)

David Bertrand

Directeur de casting

David Bertrand débute la direction de casting en 2009, avec Nicolas Boukhrief, Eric Besnard, Vincent Garenq et Mathieu Kassovitz. Il collabore désormais régulièrement sur les productions des longs métrages de Louis-Julien Petit (Discount, Les Invisibles, La Brigade), Grand Corps Malade et Mehdi Idir (Patients, La Vie Scolaire), David et Stéphane Foenkinos (La Délicatesse, Jalouse, Les Fantasmes), Eric Besnard (Le Goût des Merveilles, Délicieux) et plus récemment, François Ozon (Grâce à Dieu, Tout s’est Bien passé, Peter Von Kant) ainsi qu’Albert Dupontel (Adieu les Cons) et Michel Ocelot (Dilili à Paris, Le Pharaon, Le Sauvage et la Princesse). Après L’École est à Nous d’Alexandre Castagnetti, ce mois-ci, sortiront fin 2022, début 2023, les prochains longs métrages de Blandine Lenoir (Annie Colère), Jennifer Devoldère (Sage-Homme) ainsi que ceux de Caroline Vignal, François Ozon et Camille Japy. Membre de l’Arda, l’Association Française des Directeurs de Casting, depuis 2010, il est membre du collectif 50/50 qui milite en faveur de plus d’égalité Hommes/Femmes et de diversité dans le cinéma et l’audiovisuel français.

Sarah Henochsberg

Comédienne, lauréate du prix d’interprétation du 36ème Festival européen du film court de Brest

Sarah Henochsberg est une jeune comédienne de 24 ans. Depuis ses 20 ans, elle a joué dans plusieurs courts métrages tels que Les Mains sales réalisé par Hélène Rosselet-Ruiz, pour lequel elle a reçu le prix d’interprétation durant la 36e édition du Festival de court métrage européen de Brest. Elle a également tourné quatre longs métrages ces deux dernières années, notamment C’est ça l’amour de Claire Burger, grâce auquel elle a été nommée parmi les Révélations 2020 de l’Académie des César, Les jeunes amants de Carine Tardieu, Arthur Rambo  de Laurent Cantet et Les Amandiers  de Valeria Bruni Tedeschi, en Compétition au 75e Festival de Cannes, qui sort en salle le 16 novembre.

PARRAIN DU PRIX DE LA JEUNESSE

Adrian Moyse Dullin

Réalisateur

Adrian Moyse Dullin est né à Lyon. Il a étudié la philosophie, la littérature et le théâtre. Il est également diplômé de Sciences Po Grenoble. Haut les cœurs, son premier court métrage, a concouru pour la Palme d’or 2021 en Compétition officielle du Festival de Cannes.