Association organisatrice du Festival Européen du Film Court de Brest
Facebook Twitter Instagram Vimeo
S'identifier

Accueil > Le festival > Edition 2019 > Édito

Édito

34e Festival Européen du Film Court de Brest

DU 12 AU 17 NOVEMBRE 2019

Le Festival Européen du Film Court de Brest ouvrira en 2019 sa 34e édition : 34 années de films européens présentés à la pointe de l’Europe, 34 années de vigilance, de recherches poussées, de suivi attentif des auteurs, de leurs premières œuvres à leurs parcours de cinéma, 34 années de collaborations, d’échanges et de partenariats actifs à travers l’Europe entière pour aller chercher et rencontrer les réalisateurs où ils se trouvent, dans leurs pays d’origine, pour donner à voir le meilleur de la jeune création cinématographique, chaque année renouvelée et enrichie de nouveaux styles, de nouvelles pistes, de formes de narration et esthétiques différentes, en prise avec l’Europe d’aujourd’hui et les histoires qui s’y passent.

C’est ce que proposera, une nouvelle fois en 2019, le Festival de Brest : prendre le pouls et rendre compte de cette Europe dans laquelle nous vivons, par la mise en valeur de ses jeunes talents et de leurs regards portés sur elle.

VOIR LA PROGRAMMATION EN LIGNE

Téléchargez la grille
Téléchargez le programme

 SOIRÉE D'OUVERTURE SPÉCIALE PISCINE !

MARDI 12 NOVEMBRE À 19H30
GRAND THÉÂTRE DU QUARTZ
Durée : 3h30 avec entracte
Tarif unique : 10 €

La soirée d’ouverture est incluse dans le pass festival.

CLORO - Laura Plebani © Juan Sebastian Florez

Après un ciné piscine mémorable au Spadium Parc de Brest en 2017, nous avons eu envie de repiquer une tête dans la piscine ; mais cette fois, en soirée d’ouverture du Festival ! Car les piscines au cinéma, décidément il y en a ! Des piscines qui ouvrent ou clôturent un film, des piscines ensoleillées ou pluvieuses, privées ou publiques, en extérieur ou en intérieur, des piscines d’hier ou de demain, propres ou moins propres, vides ou désaffectées, en Italie, au Danemark, en Belgique ou en Islande. Bref, des piscines au cinéma, en veux-tu en voilà ! De quoi vous présenter une belle sélection de films sur la question.

Les courts métrages proposés se déroulent en effet quasi entièrement dans l’eau ou autour d’un bassin. Ils évoquent parfois les professions liées à la piscine, comme maître-nageur, mais aussi le sport : la natation avec le champion du film Laznia, l’apnée, la natation synchronisée et les chorégraphies aquatiques dans Cloro, ou encore le plongeon cher à nos amies girafes de 5 mètres 80 qui raffolent des figures acrobatiques de haut vol ! Qui dit piscine dit aussi école et cours de natation : qui ne se souvient pas de ses premières brasses dans le grand bain ?

Enfin, après quelques longueurs, la piscine est le moment du farniente et de la décompression, petit cocktail en prime, on nage dans le bonheur et on se la coule douce. Parfois la piscine se transforme aussi en lieu de fêtes fastueuses ou de soirées qui dégénèrent, de squat nocturne en toute liberté où se mêlent rencontre et séduction, rapprochements et baisers aquatiques.

Changeons de registre et terminons ce tour d’horizon par les nombreux dangers que l’on peut rencontrer dans une piscine, lieu également anxiogène au cinéma et théâtre de nombreuses scènes marquantes, avec parfois des tireurs fous, des bagarres, des monstres aquatiques terrifiants et des nages en eaux troubles.

Alors, on se jette à l’eau ?